Didier Merlin

Ma démarche

Je réalise des fixés sous verre depuis les années 90, attiré par la préciosité des rendus et les nombreuses possibilités que cette technique offre.

Ma démarche et ma méthode se sont affinée avec le temps pour quitter des rendus purement esthétique et me permettre plus d'expression à travers mon travail.

En 2018, j'ai décidé de changer de format pour une exposition au Musée du Revard (Aix-les-Bains).

Le format voulu (90 x 150 cm) étant impossible avec les verres que j'utilisais, j'ai dû passer sur des verres acryliques. Ainsi j'ai découvert un medium qui me permet une grande rigueur dans le dessin et plus de contrôle sur mon travail, m'accordant un rendu plus juste et proche de mon idée.

Par mon art je dépeins ma fantaisie, très souvent inspirée par notre actualité. Je ne souhaite pas faire partager mon indignation, ni mon émerveillement mais plutôt une vision fantasque et imaginaire d'un événement ou d'un principe.

J'utilise autant les techniques et pratiques dites traditionnelles que les outils du "street art" (pochoirs, peinture aérosol,...).

Pour chaque pièce, je réalise d'abord un dessin en taille réelle qui, une fois terminé, sera placé sous le verre acrylique. L'intégralité des traits seront ensuite gravés à la pointe sèche, puis finalement commencera la mise en couleur. Toute la difficulté, et l'intérêt, de la peinture sous verre est de travailler à l'envers : on commence par les détails pour terminer avec le fond. La retouche sera donc impossible.

Exposition

J'expose en collection permanente au Musée du Revard (Musée du Fixé à Aix-les-Bains).

Vue d'une exposition à la Place Suisse Des Arts à Lausanne

Exposition Lausanne
Exposition Lausanne
Exposition Lausanne